Les docks d’été

Docks d'été à StrasbourgEnvie de se détendre et de lézarder au soleil ? Ça tombe bien : voici venu le retour des Docks d’été, du 20 juillet au 31 août 2014.

Pour cette 5ème édition, la Ville de Strasbourg installe en cœur urbain un véritable univers propice à la détente, à l’évasion, aux loisirs, aux découvertes et aux rencontres.

Venez en famille ou entre amis, profitez du sable, des parasols, des transats et des animations !

Cette année, une base nautique est aménagée : pédalos pour jeunes et adultes, bateaux électriques, sphères flottantes, engins gonflables… Petits et grands prendront plaisir  à venir naviguer et s’amuser sur le bassin d’Austerlitz.

Rythmés par des semaines à thème, en partenariat avec des associations locales, les docks d’été proposent ainsi plusieurs espaces :

  • Espace nautique pour ceux qui souhaitent prendre le large à bord d’une petite embarcation ou participer à des animations nautiques,
  • Espace ludique pour les petits,
  • Espace détente pour ceux qui préfèrent se cultiver dans des ouvrages et des revues grâce au quai de lecture, en partenariat avec la Médiathèque André Malraux.

 

Les animations sont gratuites et ouvertes à tous à partir de 3 ans, dans la limite des places disponibles (les enfants devant néanmoins être accompagnés par leurs parents).

 

Horaires : tous les jours de 14h à 19h.

 

Les Docks d’été, un espace de détente accessible à tous, idéal pour passer la journée de la manière la plus agréable qui soit, du 20 juillet au 30 août sur la Presqu’île André Malraux.

 Les docks d’été, 4.4 out of 5 based on 5 ratings

Donnez votre avis en 1 clic :
GD Star Rating
loading...

envoyer cette page
Ajouter un avis ou un commentaire
Publier sur mon facebook
Twitter ceci

Commentaires (1)

donnez votre avis
  1. Texas dit :

    Animation bien pensée mais comme d’habitude les gens abusent : les pédalos, kayaks sont squattes bien plus que les 15 minutes réglementaires ce qui allonge la queue, des enfants non surveillés balancent de l’eau n’importe ou sur le sable, les transats sont inaccessibles car les gens se les refilent entre eux en s’appelant au téléphone et enfin une faune plus que limite squatte les lieux. Je n’y remettrai plus les pieds !

Ajoutez un commentaire

les commentaires sont modérés



Votre commentaire : *