A ne pas manquerCulture & expo

Festival du reportage en pays Vodou

Festival reportage musee vodouToujours très actif, le Musée Vodou vous convie à un nouvel événement avec ce mini festival de reportage qui se déroulera du 12 au 14 octobre 2016.

Pendant ces 3 jours vous êtes donc invités à venir assister à un cycle de projections, celles-ci seront suivies de discussions/débats.

Au programme 4 films documentaires qui vous plongeront dans la culture Vodou et vous inviteront à visiter ce musée atypique, si ce n’est pas déjà fait !

 

 

  • Mercredi 12 octobre à 20H
    SUR LA PISTE DU VODOU, un film de David Arnold produit par Bix Films.
    Un voyage initiatique au Bénin et au Togo vécu à travers les yeux du collectionneur et du fondateur du musée, Marc Arbogast. Un film permettant de mieux comprendre le vodou, ses rituels, ses transes et de suivre, pas à pas, la naissance du Château musée Vodou de Strasbourg.
    Documentaire suivi d’une discussion avec David Arnold et Marc Arbogast.

 

  • Jeudi 13 octobre à 20H : 2 courts-métrages
    LA FACE CACHÉE DU VODUN, un film de J.P. CHRISTOPHE
    Jean Paul Christophe est le seul Français installé au Togo qui soit officiellement prêtre d’un culte vodou. Il officie en tant que vodouno de la divinité Kokou après en avoir passé avec succès, grade après grade, les initiations. Après avoir été intronisé, il présente sa perception du vodou dans un court métrage.LE VAUDOU, UN REGARD DIFFÉRENT, un film de Monique et Mario Molard.
    « Le Vaudou c’est l’âme du Noir…Nous sommes nés dans cela, c’est notre culture… ». C’est sur cette parole de l’artiste plasticien Yves KPEDE que débute le reportage tourné dans le berceau du vodou, au Bénin. Par le biais de différentes rencontres et images de cérémonies, les clichés autour de cette religion sont déconstruits. Le film a été réalisé au profit de l’association ADETA qui mène des actions de prévention contre le paludisme au Togo. Les profits de la soirée seront reversés à l’association.
    Reportage suivi d’une discussion avec Monique et Mario Molard.

 

  • Vendredi 14 octobre à 20H
    CHANGE FACE, un reportage photographique de Julien Gérard.
    Les Bétamarribés constituent une population qui vit dans les montagnes de l’Atakora, au Bénin. Ils sont considérés dans tout le pays comme les maîtres de la scarification. Grands agriculteurs et bâtisseurs, ils construisent les tatas sombas, ces maisons uniques ressemblant à de petits châteaux. Leurs parois sont décorées d’entailles semblables aux motifs des scarifications sur les visages, mais aussi des sillons creusés dans les champs pour la culture.
    Reportage suivi d’une discussion avec Julien Gérard.

 

Vous pouvez d’ores et déjà réserver vos places directement en ligne.

 

Tarifs : séance à 5 € / tarif réduit à 3 €

 

Le Festival du reportage en pays Vodou, du 12 au 14 octobre au Chateau Vodou, les séances commencent à 20h.

 

Mots clés

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
X