Transport

Vélo partagé : un vélib à Strasbourg

velib-strasbourgLa communauté urbaine de Strasbourg a adopté un projet de vélo partagé proche du modèle du vélib’ parisien.

La première ville cyclable de France va mettre à disposition des habitants 2 000 vélos répartis sur 5 points de location en septembre 2010.

Contrairement au système Vélib’ parisien, les usagers doivent rapporter le deux roues au point de départ. Strasbourg a renoncé au trajet simple « one way » plus coûteux (de borne à borne).

Dans une seconde phase, le projet est porté à 5 000 vélos et 15 stations, dont une à Kehl, l’agglomération allemande frontalière.

Le temps de location est laissée libre aux usagers, même si la ville entend privilégier les emprunts à longue durée.

Les salariés tiendront les points de location en journée et seront habilités à réparer les vélos. Strasbourg dépensera 1 000 € par an et par vélo en entretien et en maintenance.

Le vélo partagé favorise la complémentarité avec le réseau de transport urbain déjà existant. Il doit permettre ainsi de couvrir le plus largement possible le territoire de la communauté urbaine.

L’agglomération strasbourgeoise compte 130 000 cyclistes et 480 kilomètres de pistes cyclables.

Le public visé est le public occasionnel, les touristes, étudiants et les salariés pouvant porter la part des cycliste de 10 à 20 %.

Sur le même thème

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
X