Actualité|Culture & expo

Spectacle de marionnettes « Point de suspension »

Point de suspensionLe 5 janvier 2013 le Hall des Chars nous propose « Point de suspension« , un spectacle de marionnettes, ces petits personnages qui ont toujours l’art d’enchanter à la fois les petits et les grands.

 

Un empilement de livres à la bouche cousue, serrés les uns contre les autres dans les rayonnages d’une bibliothèque fermée sur ses secrets : tel est le décor de papier des héros de cette épopée sans paroles.

De A, vêtue d’un grand manteau rouge et soyeux, à Z, qui se promène avec zèle sous les feux de la rampe avant de s’envoler dans les airs, les lettres se succèdent, défiant l’ordre alphabétique et révélant leur véritable nature.
Il y a D, le tout petit qui dodeline au son du xylophone et F la fragile qui, d’un souffle, construit sa maison . Il y a aussi L, l’enfant moqueur qui tire la langue, sans oublier P la dédaigneuse, S la sinueuse ou K le conquérant.

 

Surgissant de papiers épars, tous ces représentants d’un alphabet réinventé, libérés du carcan des mots et inspirés par la musique du quotidien, investissent l’espace vierge d’une grande page opaline ou ils inscrivent tour à tour leurs doutes, leurs espoirs et leurs désirs.

Etrangement humains, ils ne révèlent rien moins que notre quotidien fait de chamailleries et de cruauté, de défauts mis à nu et de points remis sur les i, mais aussi de tendresse, d’exaltation, d’ingéniosité, de bonté…

Le spectacle est présenté par la compagnie Imaginoires et co-produit par le relais culturel de Schweighouse sur Moder avec le soutien de la Drac Alsace, la région Alsace et la ville de Strasbourg.

A l’issu de la représentation, une douzaine de personnes pourront même participer à un atelier de manipulation de marionnettes sur table.

 

Tarif : participation gratuite dans la limite des places disponibles

 

« Point de suspension« , un spectacle-atelier de marionnettes au Hall des Chars (10 rue du Hohwald) le samedi 5 janvier 2013 à partir de 15h.

 

Sur le même thème

Bouton retour en haut de la page